Bonjour à Toutes et Tous,



Je partagerai donc ici, quelques billets sur le thème « C'est leur histoire ! » sur des cas de soins que j'ai pratiqué sur les chevaux.

Je vais logiquement vous raconter la première, oui la toute première histoire, avec celui qui partage ma vie depuis 26 ans, mon compagnon de route, Clark.

 

Clark 30 ans cette année 2019.

L'histoire d'un cheval extraordinaire au destin peu commun.

Tout commence pour lui lorsqu'il à 2 ans, il est dans un pré avec une marre en son centre, il fait chaud.. alors qu'il s'approche du point d'eau il met le pied dans un sceau rempli de bouteilles en verres (des ouvriers en chantier sur la propriété équestre, les avaient mises au frais dans l'eau, sans penser au danger pour les chevaux !!)
Clark ce coupe le paturon à l'antérieur droit... il est ramener chez son naisseur et mis dans un box, les vétérinaire préconise l'abattoir... Son sabot pends littéralement, ne tenant plus que par quelques ligaments. C'est là qu'une petite fille (moi) rencontre Clark, j'ai 10 ans et c'est ma maman le groom de ce petit élevage.
Ainsi ma mère et moi avons passé des heures, des jours, des nuits auprès de ce cheval, à lui changer ses bandages, à lui lire des histoires (il a du faire un mois complet de box) pour ce cheval de père Selle Français et mère Pur Sang arabe (il a tout le caractère du PSAR...) ce ne fût pas là une mince affaire !!

Quoi qu'il en soit nous lui avons donné une chance de s'en remettre, son pied c'était remis tant bien que mal, le propriétaire voyant qu'il n'en ferais jamais un cheval de compétition, m'en fit cadeau le jour de Noël !!

La grande aventure de notre vie commença alors ! Pour lui donner une chance de marcher , trotter, galoper, vivre quoi ! Nous avons fait jouer notre réseau, et c'est ainsi que nous passâmes notre cheval côté Suisse , chez un forgeron aux doigts de fée ! Il resta chez lui 4 ans, durant lesquels il refit le pied avec de la résine, il lui recréa un sabot, le re débourra et le sortit même en compétition de saut d'obstacles !! Clark a des ailes dans le dos, littéralement ! Il a fait un carton en Suisse, tant et si bien qu'a chaque sortie j'avais des propositions d'achats ! Mais jamais au grand jamais je n'aurais vendu mon ami !

Les années passent, il revient en France (cheval trop difficile à monter et à gérer) le parcours fut tortueux mais j'ai toujours eu foi en lui. A mes 18 ans je le récupère à la maison et je le monte enfin, que de belles randonnées nous avons fait (alors qu'il a fait chuter les plus grands, jamais il ne me mis à terre, sauf accidentellement à cause de la faiblesse de son pied).

Je l'ai mis à la retraite il avait 20 ans. La petite fille a bien grandit, je fais ma vie de femme, mais toujours il est dans mon cœur et à chaque passage dans son pré, nous avons de longues discutions ensemble, il est le gardien de tous mes secrets.

Alors qu'il mène une retraite paisible dans une jolie propriété, nous voilà à l'été 2014, une garden party est organisée dans la propriété , lors de cette dernière j'ai dû chasser des enfants qui lui lançaient des pommes par dessus la barrière, ce n'était pas pour le nourrir mais vraiment un acte malveillant...


Quelques jours plus tard, on m'appelle pour me dire que Clark boite, qu'il passe beaucoup de temps couché !! Je me précipite et là le constat est alarment !! A son antérieur droit, là où se trouve sa blessure de poulain, tout est gonflé, du pu sort lorsqu'il marche, sa corne s ´est fendue plus qu'à l'habitude et horreur je vois des mouches entrer dans la fente et en ressortir... J'en ai des nausées !!

Jour 2 du traitement - Le pu s'accumule dans une poche au dessus du sabot

Je nettoie le pied, je gratte avec un cure pieds et au jet d'eau, et là se mettent à tomber du trou du sabot des asticots, c'est trop, j'appelle mon vétérinaire, il vient, fait une injection et me dit que l'on fera le bilan dans 4 jours.
Les 4 jours passés rien ne c'est amélioré, le vétérinaire est septique, me prescrit un grand sceau de granulés antibio et me dit de le donner durant 10 jours, et si rien ne change (Clark se couche de plus en plus et marche sur trois pieds..) il faudra envisager l'euthanasie ….

Je suis désespérée, me revoilà 18 ans plus tard devant le même schéma pour mon cheval...

Sauf que... entre temps beaucoup de choses on changé ! Je suis à ce moment en pleine formation de géobiologie, quelques années auparavant j'ai pratiqué de l'auto guérison sur moi, et j'ai fais des miracles en remarchant deux mois seulement après une fractures du bassin et du col du fémur suite à un accident, alors que j'avais refusé toute intervention chirurgicale.
J'ai fais une communication avec Clark qui m'a clairement fait comprendre que c'était à moi de faire le nécessaire pour le soigner , ce qu'il vivait était un message pour moi, je devais embrasser mes capacités, les accepter, les pratiquer...

Jour 5 - Tous les jours les progrès sont là et l'infection recule

J'ai donc fais comme pour moi lorsque j'ai refusé mon opération, j'ai donc mis de côté les anti bio, et je me suis challenger !! « 10 jours de traitement antibio ? Ok c'est le temps que je me donne pour essayer autrement, 10 jours et pas 1 de plus ».

J'ai donc mis un protocole en place, soins énergétique avec support d'onde de forme, appels à certains esprits liés à la guérison et information de l'eau et des granulés de manière quantique avec divers intentions, et un nettoyage quotidien du pied, avec une seringue j'enlevais tous les asticots. Les jours passent, la présence d'asticots diminue toujours plus, la plaie évolue, ma relation avec Clark aussi.
Je suis les messages que je reçoit, lâcher prise total, au 6 ème jours j'applique du goudron sur le sabot, je fais ce que ma guidance me dit, tous les jours c'est mieux et arriva le 10 ème jour !!

Clark me rejoint au galop, oui galop !!! Il cabriole devant moi , la veille encore il restait des chaires à refermer, et le lendemain tout est sec !! Plus de mouches ni asticots, plus de pu, juste un tout petit trou qui est en cours de cicatrisation, et voilà mon Clark qui galope, j'en ai pleuré, encore et encore dans le pré.

jour 10 la plaie est propre, les chaires refermées. Tout rentre dans l'ordre

Jour 10

Je l'ai fais !! J'ai ce jour là embrassé mes dons, remercier mon cheval en m'agenouillant devant lui, merci à lui de m'avoir tant appris, lorsque j'étais enfant à me responsabiliser, lorsque j'étais ado à être une cavalière à la main douce et aux aides précises et adulte à faire confiance en mes capacités ! Ce fût littéralement un instant de grâce !

Depuis j'ai soigné de nombreux autres chevaux, et j'admets volontiers que ce sont les animaux sur lesquels je préfère intervenir, les chevaux sont de tellement bons mediums, des soigneurs de l'âme aussi.

Et si il y a bien un animal qui « prend » pour son propriétaire, qui ce charge de par son comportement, son état de santé, de délivrer un message, c'est bien le cheval !! J'ai vécue des consultations très intenses avec des chevaux ou après avoir parlé avec eux, j'ai fait passé plus de temps à soigner son cavalier, en lui donnant des détails de sa vie « oui le cheval m'a tout dit haha » que ça en était bluffant.

Bientôt je vous raconterai ainsi, les histoires de nombreux chevaux de France et même du Canada pour qui je suis intervenue !!

Jour 10 Clark en pleine forme !! Il mange sa dernière dose de granulés informé de manière quantique